Présentation d'Anterya El

Aller en bas

Présentation d'Anterya El

Message  Keals le Ven 17 Juin - 21:57



Passant par la porte des deux déserts
Par delà l’horizon submergeant déjà la sainte cité
Devant le rouge et l’or illuminant l’azur de la mer
Passant par les merveilles des oubliés

Avec détermination l’aveugle découvrira
L’océan d’ignorance qu’était sa vision du pouvoir
Mais lui sera offert de là
L’unique et réelle façon de voir.

Telle est la vision d’Anterya, selon les derniers écrits Ashuras. Jamais les hommes n’éprouvèrent de regrets dans leur vie, jamais excepté devant le froid visage de la mort. La fin, l’unique véritable peur des humains, car leur destin après la vie n’est que néant, et, devant cet inconnu, ils désirèrent la vie éternelle. Rester en Ishtar même après la mort, tel a été le songe des hommes qui s’inspirèrent de la vision d’Anterya.

Un propos mondial

Trois est le nombre des continents qui émergèrent dans abysses durant la genèse, tout comme trois sont les grandes puissances présentes sur les terres d’Ishtar.
Les trois immenses îles sont Surma, Hàmarik et Täar’Sakra.
Sur le premier continent, Surma, se situe la République de Jirenion la progressiste, la nation native de nos héros. Mais sur cette même terre on rencontre l’Empire d’Emporya, dit la magnifique. Une tension constante existe entre ces deux camps, si bien que deux guerres se déclenchèrent au cours de ces trentes dernières années. La troisième éclata il y a un an, et perdure encore. C’est dans cette ambiance chaotique que les Académiciens de Karista -dont la dernière génération a vaincu Emporya à deux reprises-, se voient obligés de prendre les armes malgré leur jeune âge, l’armée républicaine manquant cruellement de soldats compétents.
Coté Empire, tout va bien, car le nouvel Empereur, Zanko Kinshar, qui à succédé à son père et est aimé du peuple, à réussi à faire pencher le royaume d’Isr’Hähal du coté d’Emporya.
Ce royaume est situé en plein désert, sur l’île de Täar’Sakra. Ce continent est une gigantesque lande aride dépourvue de vie, excepté pour l’oasis d’Isr’Hähal. Cette oasis est un centre économique mondial doublé d’un royaume d’une très grande puissance, son influence sur le déroulement de la troisième guerre Surmienne sera capital. On ne sait comment, mais Zanko Kinshar réussit à se faire de ce royaume un grand allié.
La troisième terre est Hàmarik, appelée aussi les royaumes antagonistes. En effet, plusieurs nations se disputent le territoire, notamment sous la bannière de la religion. Le plus puissant de tous ces royaumes est Kalis le terrifiant, un vieil allié de Jirenion, qui pourtant ne parvient pas à unifier Hàmarik. Les raisons de ces guérillas constantes sont obscures, et on pense que les dieux Kylik et Astran sont à l’origine de ce combat. Mais il serait bien réducteur de s’en tenir à cette explication. Tout comme il serait réducteur de penser que ces pays sont les seuls recouvrant la planète.

Les limites de chacun

Aucune magie pure n’est contrôlée par les humains. Seul certaines personnes peuvent influencer sur la nature, mais dans un cadre restreint.
Les seuls maîtrisant théoriquement les éléments et la libération d’énergie pure sont les dieux, Kylik et Astran. Mais certains humains sont choisis pour être proches des dieux, et ainsi il leur est confié des compétences puissantes.
C’est le cas pour la famille des Evandres, qui possède un pouvoir de libération d’énergie. En effet, l’ancienne famille royale Jirienne invoque la puissance de leurs ancêtres pour l’extérioriser en une aura bleutée qui libère une vague tranchante et d’une force incomparable. C’est le cas d’un grand héros, Ectryon, le Champion de la République.
Mais l’exemple le plus remarquable de pourvoir est celui des Ilmatariens, la garde personnelle de l’Empereur Zanko d’Emporya. Ses soldats maîtrisent partiellement un élément chacun. Leur capitaine est Dickservant Heinzenov, l’Ilmatarien du ciel. Ils sont au nombre de six, le septième étant tout bonnement l’Empereur en personne. Mais personne ne sait exactement en quoi consiste le septième don accordé à Zanko Kinshar.

Une nouvelle génération

Après ces détails d’ordres contemplatifs, penchons nous sur un contexte plus renfermé, celui des Académiciens.
C’est à Jirenion qu’a été fondé l’école militaire de Karista, et dans cette école sont formés les soldats de métier. Dans cette même institution il existe une sorte d’élite, surnommés les Académiciens. Ces jeunes étudiants –dont les prédécesseurs ont vaincu Emporya à deux reprises- sont pris en charge par Alcée Evandre, le dernier fils de l’ancienne famille royale. Ce dernier est pourtant rejeté par sa mère et ses deux autres frères, car il est le fruit de l’infidélité de son père.
Mais penchons-nous encore plus sur deux membres des Académiciens, Lahn Kaaba et Wolfgang Salieri. Deux académiciens « ordinaires » (pour des jeunes de cette trempe), qui se retrouvent très vite embarqués dans une guerre pour le moins fratricide. En effet, la cité d’Edenhope est tombée et seul le fort Armydaile empêche encore l’Empire de pénétrer dans les terres intérieures de la République. Les étudiants sont donc mobilisés pour se battre malgré leur inexpérience, et les deux jeunots vont très bientôt abandonner leurs notions très réductrices de bien et de mal. Ils vont batailler pour leur patrie, mais ils comprendront tantôt que leur combat est plus que douteux. Contre les Ilmatariens assoiffés de puissance, contre des hommes élevés au rang de divinité, voir contre la création elle-même…



Opprimé par la guerre qui oppose l’empire d’Emporya et la République de Jirenion. La grande démocratie Jirienne tente désespérément de stopper l’ennemi à Edenhope, cité de la nature et du renouveau. Terrible guerre dans laquelle participerons les jeunes Lahn et Wolfgang, deux académiciens républicains qui comprendront incessamment ce que sont les horreurs de la guerre.
Dans cet univers, aucune forme de magie élémentaire n’est présente. Les humains, trop faibles pour percevoir et contrôler les puissances naturelles, arrivent parfois à contrôler leur propre énergie et à la concentrer pour effectuer certaines techniques. Mais tout cela reste un pouvoir extrêmement limité.
A ce jour, seuls les rois célestes Kylik et Astran, dit-on, possède le formidable pouvoir qu’est la libération d’énergie pure et un contrôle sur les particules indivisibles. Les dieux auraient acquis cette compétence en se battant pour le cœur de la planète, le gagnant possédant le pouvoir de maîtriser les éléments et un contrôle total sur tout l’univers. Selon les croyances l’issue de cette bataille est différente, comme expliquer dans les à propos ci-dessous.

A propos de Jirenion

I- La République

Jirenion est la seule république de Surma, grand continent à l’est d’Ishtar. Jirenion était à la base une monarchie parlementaire, ou la famille royale des Evandres détenait les clefs du pouvoir. Le peuple était manipulé et certaines idéologies révolutionnaires virent le jour. Un prince célèbre renversa le gouvernement de son père le roi et réforma la république pour abolir la classe noble. Ce fût un succès mais le prince doutait que si le peuple ne réformait pas constamment les institutions, l’anarchie finirait par régner.

II- Karista

Karista la grande est la cité de l’astronomie et des sciences appliquées. C’est pour cette raison que c’est dans cette partie de la république que ce trouve l’académie militaire Républicaine. Cette école a pour but de former les soldats des phalanges Jiriennes, les mêmes qui ont battu Emporya à deux reprises. La phalange républicaine n’impose pas d’armement spécial, en général une épée a deux mains ou une lance, pour la mêlée.
La tactique générale de Jirenion consiste à laisser les premières lignes armées de boucliers encaisser la charge adverse, puis la seconde ligne est envoyée pour anéantir les effets de la charge et contre attaquer. Cela impose que les soldats de la seconde ligne soient très résistants et martialement supérieurs a leurs adversaires. Ce sont ces guerriers qui sont entraînés à l’école militaire.

III- Armydale

Armydale est une ville fortifiée construite pendant la seconde guerre contre Emporya. C’est dans cette ville qu’est la seconde académie militaire républicaine, formant les premières lignes Jiriennes. Elle a été bâtie uniquement pour appréhender la menace venant du sud est, veillant à la fois sur Edenhope et le col de Scylla.

IV- Le contexte historique

Revenons au cours de l’histoire. Vu que la guerre est déclarée avec Emporya, les généraux élus sont Ectryon Evandre, Estor Evandre et Kimler Scylla. Le Stratège, quand à lui, est Déaclès Trivia, un tacticien hors pair et un homme austère tenant le sort de la République entre ses mains. Mais la guerre perdurant, selon les lois, les Généraux et le Stratège devraient être réélus, pourtant aucune mesure n’est prise à ce sujet.

Les différentes cités de l’alliance ont toutes une individualité et un sentiment d’appartenance très forts, démontré par l’usage de différentes bannières, ou les " spécialités scientifiques " de chaque ville comme la physique, l’astronomie etc.

A propos d'Emporia

I- L’Empire

Au sud de Jirenion se dresse un immense désert, le désert d’Emporya, le magnifique Empire aux milles merveilles, dont la capitale est littéralement une oasis arrachée du désert et flottant au dessus d’un paysage aride.

Emporya admet Kylik et Astran comme des dieux égaux, l’un représentant la part bénéfique et l’autre la part maléfique du monde. Les Emporiens estiment que seul le chaos qu’est la bataille éternelle du bien et du mal est la vraie nature des choses. Le panthéon Emporien admet vingt anges et vingt démons, et chaque citoyen choisis deux divinités opposés au cours de son adolescence et se doit de les vénérer et de louer leur puissance chaque instant de leur vie. Mais l’empire vénère une vingt et unième divinité, la déesse mère Ilmatar. Elle aurait donnée vie aux deux rois des cieux, et est l’incarnation de la pureté, compromis entre tous les éléments et toutes les valeurs contraires. La déesse mère donna son nom au monde selon ces légendes, mais aussi à l’élite des soldats impériaux, surnommé les serviteurs d’Ilmatar ou Ilmatariens. Le chef de ces soldats est l’amiral Dickservant Heinzenov, redoutable stratège issu de la noblesse Emporienne. Ces soldats possèdent la formidable faculté de contrôler partiellement un élément, l’invoquant au nom de la déesse mère, de leur ange et de leur démon.

II- Les guerres Surmiennes

Cet Empire était autrefois gouverné par un tyran, Kessen. Ce monarque surpuissant et impitoyable était craint dans le monde entier. Son épée, " Léonis " est dit ont la merveille la plus éblouissante du monde connu. Le Tyran essaya à deux reprise de lancer une attaque contre la République de Jirenion, mais par deux fois son armée échoua aux portes d’Edenhope, par manque d’effectifs et d’organisation. Lors de la seconde guerre l’empire céda même le col de Scylla, chemin de plus court menant à la République

III- Une nouvelle génération

Malgré son inhumanité, il eu un fils, Zanko. Le garçon fût entraîné dès son plus jeune âge au maniement de l’épée et de l’art martial traditionnel Emporien, entraînement très physique et relativement au dessus de l’énergie d’un enfant. De sa vie Zanko ne se fit qu’un seul ami, Rigan Heimdall, un noble proche de la famille royale et neveu de l’amiral Dickservant. Mais quelques années après son deuxième échec a Jirenion, l’empereur déchu fût assassiné sous les yeux de son fils, s’entre-tuants avec son meurtrier. On dit qu’extirpant son épée de la chair de son ennemi, il l’a tendis à Zanko et lui supplia d’offrir Léonis au royaume le plus riche du monde, et qu’une fois prêt, il devait y retourner vainqueur reprendre son du. L’enfant respecta la dernière volonté de son père et confia Léonis au roi d’Isr’Hähal, monarque régnant sur le palais de Täar’Sakra, la plus prospère de toutes les nations. Mais ce roi mourut mystérieusement lors d’une visite officielle de Zanko, alors âgé de dix-neuf ans. On pense que c’est grâce à ce présent que l’Isr’Hähal finance à présent les campagnes d’Emporya, ce qui explique que la guerre s’éternise entre la République et l’Empire.

Continents

I-Surma, Hàmarik et Täar’Sakra

Ce sont les principaux continents d’Ishtar. Sur le premier, Surma, se situe l’alliance Républicaine de Jirenion, et l’Empire saint d’Emporya. Ces deux nations ont toujours occupé un statut important au sein du monde, mais les deux guerres surmiennes ont passablement appauvrit le territoire.

Sur le second, Hàmarik, cohabite différents royaumes antagonistes tel que Kalis, le plus puissant de tous. Ce dernier est un vieil allié de Jirenion et l’assistera dans ces effectifs militaires pour renforcer les chances de la république de vaincre l’ennemi. Il pourras aussi servir de refuge en cas de défaite, bien que ce royaume ne laissera pas passer une chance d’étendre son territoire, même si ses alliés doivent faire les frais de ces conquêtes.

Sur le troisième, est le second désert de Täar’Sakra. Quelques tribus nomades vivent au sein des terres arides, mais la véritable puissance de ce continent est la ville de Isr’Hahal. Gigantesque palais, cette cité est la plus vaste du monde connu et certainement la plus riche et la plus prospère. Un roi régnait autrefois sur ce pays, mais à sa mort sa femme prit le pouvoir, ce coup d’état étant soutenu par les Ilmatariens. Mais une association de commerçants proteste quand au pouvoir de la reine, et menace de reproduire un nouveau coup d’état.

III- Un mot sur les Ashuras

Réputés pour être un des plus anciens peuples du monde, ces humains s’aperçoivent parfois dans des ports commerciaux, ou au comptoir intercontinental. Peu peuvent se vanter d’en avoir aperçus, et ceux là les décrivent comme des monstres semi-divins, ayant muté avec des créatures originelles. Leur apparence reste cependant un mystère, les témoins se contredisant entres eux. Cela mis à part d’autres rumeurs stipulent qu’ils auraient un lointain lien de parenté avec les nomades du Täar’Sakra, mais après tout, tout cela n’est que fabulations.
avatar
Keals
Admin

Messages : 85
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://anterya.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum